S5 Aurora Dawn - шаблон joomla Книги

PROJETS ET PROGRAMMES

 

  1. I.              Projets réalisés :

 

  1. 1. Construction d’un Marché Central au Poisson de Kaolack (MCPK)

 

  1. 2. Aménagement d’un site de transformation des produits halieutiques

 

  1. II.              Projets en cours :

 

  1. 1. Projet de construction d’un Complexe frigorifique à Guinguinéo

 

  1. III.              Projets en perspectives :

 

  1. 1. Projet de Restauration des ressources halieutiques pour une revitalisation des activités de pêche dans le Département de Nioro. 

 

C’est un projet communautaire qui concerne toutes les populations du département de Nioro du Rip, même les populations des autres localités des régions de Kaolack et de Kaffrine sont des bénéficiaires indirectes dans mesure où elles peuvent se ravitailler en alevins ou géniteurs au niveau de l’écloserie qui sera réalisée au bord de la vallée de Koutango.

 

Globalement, le présent projet vise la reconstitution de la faune ichtyologique des eaux continentales du département de Nioro, pour une exploitation durable et rationnelle par les populations locales.

Pour réaliser cet objectif global, il est prévu les objectifs spécifiques suivants :

  • draguer le lit principal du Baobolong pour le maintenir à un niveau minimal de 1,5m ;
  • reprofiler le bassin du Baobolong pour augmenter sa capacité de remplissage ;
  • construire une digue vannée sur le Baobolong pour empêcher la remontée du sel ;
  • construire une digue vannée sur le Miniminiyang Bolong pour empêcher la remontée du sel ;
  • construire une écloserie au bord de la vallée de Koutango pour assurer la disponibilité en alevins destinés au repeuplement ;
  • organiser les acteurs de la Pêche pour une cogestion responsable des pêcheries continentales ;
  • renforcer les capacités techniques des acteurs de la Pêche ;
  • moderniser les techniques de pêche pratiquées.
  • repeupler les plans d’eau du département de Nioro ;
  • restaurer les biotopes dégradés par des actions de reboisement grâce à l’appui des Eaux et Forêts.

 

Autres informations :

  • La durée de réalisation du projet est de deux (02) ans ;
  • Le budget s’élève à cent quatre vingt sept millions neuf cent quarante trois mille francs (187 943 000 FCFA) ;
  • Une fois le financement obtenu, le Maitre d’œuvre sera un Cabinet Privé sélectionné à l’issue d’un appel d’offres international ;
  • L’Assistant à la Maitrise d’ouvrage est le Service Régional des Pêches et de la Surveillance de Kaolack

 

  1. 2. Projet de ferme piscicole à Mandéra élaboré sur la demande de l’Association «La Corde Solide» de Keur Madiabel, un Promoteur privé.

 

L’objectif principal poursuivi est d’améliorer les conditions de vie des populations en contribuant à la réduction de la pauvreté de ses membres et de la population locale, par une forte production halieutique de bonne qualité et en quantité suffisante.

Pour réaliser cet objectif global, il est prévu les objectifs spécifiques suivants :

  • développer la pisciculture semi-intensive pour satisfaire la demande de la population en poisson qui constitue l’une des sources de protéine animale consommée dans la localité ;
  • procurer du travail à de petits paysans (jeunes membres de l’association), à des chefs de famille et à des femmes en situation vulnérable dans la localité ;
  • contribuer sensiblement au financement des activités religieuses (construction de Mosquée, conférences et Gamou annuel) de l’association « la Corde solide » ;
  • former les bénéficiaires aux techniques piscicoles et à la gestion de fermes piscicoles, en vue de vulgariser ce modèle ailleurs.

 

Autres informations :

  • La durée de réalisation du projet est de deux (02) ans ;
  • Son budget s’élève à vingt et neuf millions trois cent quarante et un mille quatre cents francs (29 341 400 FCFA).
  • Bailleur : Financement Privé
  • L’Assistant à la Maitrise d’ouvrage est le Service Régional des Pêches et de la Surveillance de Kaolack

 

  1. 3. Projet de repeuplement de la vallée de Koutango pour des activités de pisciculture semi-intensive sur la demande du GIE Xoroom si de Kaolack, un Promoteur privé.

Le présent projet a pour objectifs :

  • de développer la pisciculture semi-intensive avec une production annuelle de Tilapia de plus de 200 tonnes pour satisfaire la demande de la population en poisson qui constitue l’une des sources de protéine animale consommée dans la localité ;
  • de procurer du travail à de petits paysans, des chefs de familles et des femmes en situation vulnérable, vivant dans la localité ;
  • de former les acteurs en vue de démultiplier ce modèle ailleurs.

Autres informations :

  • La durée de réalisation du projet est d’une (01) année ;
  • Le budget prévu est de douze millions trois cent mille cinq cents francs (12 300 500 FCFA) ;
  • Le projet sera financé par les fonds propres du GIE « Xoroom-si » ;
  • L’Assistant à la Maitrise d’ouvrage est le Service Régional des Pêches et de la Surveillance de Kaolack

 

  1. 4. Projet de sensibilisation et de renforcement de capacité sur la sécurité en mer des professionnels de la Pêche de la région de Kaolack

 

Le tableau ci-après donne l’essentiel des informations du projet :

 

OBJECTIFS GLOBAUX

OBJECTIFS SPECIFIQUES

ACTIVITES

RESULTATS ATTENDUS

Réduire les accidents et les incidents en mer

OS1 : réduire les chavirements,

OS2 : réduire les noyades, les disparitions, les comportements à risques à bord des pirogues

OS3 : réduire les conflits entre utilisateurs

La prévention et la sécurité en mer :

- Formation et sensibilisation sur la Sécurité des embarcations

- Formation et sensibilisation sur la Sécurité des équipages

- Formation et sensibilisation sur la Sécurité des opérations de pêche et de traversée

- Faible taux des embarcations hors norme

- Port du gilet et réduction des comportements à risque dans les embarcations

- Respect du code de conduite sur les opérations de pêche et de traversée

Avoir un système performant et opérationnel de veille, de suivi et d’intervention en matière de sécurité maritime

OS4 : avoir une procédure efficace de veille, de suivi et d’intervention,

OS5 : avoir un comité de surveillance efficace

Surveillance participative :

- Formation et sensibilisation sur la procédure de SCS

- Mise en place des comités de surveillance.

- Le système de SCS fonctionne sans contrainte majeure

- Les procédures de SCS adoptées sont simples, opérationnelles, pas couteuses, et connues des acteurs

- Les comités de surveillance existent et sont opérationnels

Autres informations :

  • La durée du projet est d’un (01) an
  • Son budget est estimé à huit millions cent quatre mille francs (8 104 000 FCFA)
  • L’Assistant à la Maitrise d’ouvrage est le Service Régional des Pêches et de la Surveillance de Kaolack

 

  1. 5. Projet de réhabilitation du site de transformation de Kaolack

 

Ce projet était prévu au BCI 2011, mais jusque-là il n’a pas encore démarré.

debug

This is the default debug module style.