S5 Aurora Dawn - шаблон joomla Книги

Huile_d_Arachides_et_la_peau_produits_cosmetiques_paradis_des_savons

L’ONG Académie diplomatique africaine (ADA) a lancé un projet-pilote d’extraction d’huile d’arachide élaborée pour «favoriser l’autonomisation des femmes et des jeunes», a constaté l’APS.

La mise en œuvre de ce projet dénommé "Huileries de famille" est assurée l’Initiative pour le développement de l’Afrique (IDA), qui est présentée comme l’agence d’exécution des programmes de l’ONG.

"L’objectif du projet +Huileries de famille+ est de favoriser le transfert de technologie, du savoir-faire en matière d’extraction d’huile végétale, notamment l’huile d’arachide, en vue de créer des emplois durables pour les femmes et les jeunes", a expliqué le secrétaire exécutif de l’IDA, Andréa Giannetto.

L’initiative a aussi l’avantage d’"alléger les travaux domestiques des femmes", selon M. Giannetto.

"La machine de production est produite par une entreprise italienne, qui est capable de triturer 20 kilogrammes d’arachide en une heure, pour neuf litres d’huile et 11 kilogrammes de tourteaux", a-t-il précisé.

L’unité de transformation, le "business-plan" et la "formation en gestion d’entreprise" sont cédés à 9,1 millions de francs CFA aux coopératives de producteurs ou aux familles, selon le concepteur du projet.

"On a choisi l’arachide parce que la production est très importante au Sénégal. Ensuite, c’est un produit que l’on trouve facilement sur place", a expliqué Andréa Giannetto.

L’IDA ambitionne de distribuer un million d’unités industrielles dans les 15 pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), l’un des partenaires du projet, selon M. Giannetto.

Le secrétaire général du ministère sénégalais de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Modou Mboup, et la représentante de la Cédéao, Aminata Diba, ont salué ce projet, lors de la cérémonie de lancement, en espérant qu’il va améliorer la "situation économique" des femmes et des jeunes.

Selon un document de presse des promoteurs du projet, le Sénégal produit en moyenne quelque 600 mille tonnes d’arachide par an, dont 250 mille sont triturés par les usines de la Suneor.

Environ 100 mille tonnes d’arachide sont utilisées chaque année pour l’autoconsommation des ménages, et 50 mille tonnes conservées pour servir de semences.

debug

This is the default debug module style.