S5 Aurora Dawn - шаблон joomla Книги

 

LE PORT DE KAOLACK
ETAT DES LIEUX

 Le port est construit entre 1925 et 1932, puis rénovée en 1951 et 1996 avec un quai de 630m.port3

Le bras de mer muni d’un canal d’entrée de configuration changeante est situé à 112 Km de l’océan, à la limite de la navigabilité profonde du fleuve de Saloum
La dégradation du quai et des installations annexes a été causée par le manque de maintenance après des décennies d'exploitation
La profondeur du chenal est réduit jusqu’à 2-3m à cause de la sédimentation.
L'état actuel du port limite sévèrement la capacité de développement de la région de Kaolack
OBJECTIFS
Accroitre la capacité du port de Kaolack et soulager celui de Dakar
Promouvoir le développement économique de la région et de ses alentours
Accroitre l’offre du pôle emploi
Désenclaver l’hinterland (Sénégal oriental, Mali, Guinée, Burkina Faso…) Attirer de nouveaux investisseurs résidents mais aussi étrangers
Rénovation du chemin de fer et autoroute connectée à Dakar et à la sous-région
Créer une zone économique (zone industrielle) aux alentours des installations portuaires
 
PROJET : DÉVELOPPEMENT DU PORT EN 02 PHASES:

PHASE I

Dragage du port à 6 m pour un accès de navires d’environ 3.000 TPLport

Réhabilitation de la superstructure du quai initialement prévu pour un tirant d’eau de 5 à 6 mètres
Réhabilitation des wharfs et bollards
Acquisition d’équipement de manutention
Rénovation aire de stockage
Délimitation et sécurisation du périmètre portuaire
La capacité prévisionnelle du port sera alors de 1,02 million de tonnes / an

PHASE II

Construction d’un port sec
Construction d’un second port en eau profonde – DJIFER- : conditions naturelles favorable (tirant d’eau, vent et courant)
Construction de 05 terminaux :
terminaux pour les bateaux de mer de 20.000 TPL
terminaux pour les bateaux de fleuve de 3.0000 TPL
La capacité prévisionnelle du port sera alors de 2 millions de tonnes / anport_sec

Objectif stratégique

initiative

Résultats attendus

Faire de Kaolack un centre logistique compte tenu de sa position géographique

Dragage du port et réhabilitation des infrastructures et  modernisation des équipements

Pouvoir accueillir des bateaux de 3000 tpl

Donner au port  une classification internationale

Mieux faire connaître le port de KK de par le monde

Création d’un port sec et de le relier par voie ferroviaire au port de Dakar

Faciliter le transport régional et préserver les routes

Création de zones de stockages entrepôts / Douanes

Donner à KK le statut de zone d’éclatement

Facilitation des transactions et accessibilités des marchandises

Fluidification des transports


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

debug

This is the default debug module style.